Partir vivre au Canada : Par où commencer ?

Il y a 3 ans je quittais tout pour réaliser mon rêve : Partir de France pour vivre au Canada ! Mon copain et moi nous sommes installés à Montréal. De nombreuses choses ont changé depuis 2019 notamment les démarches pour venir au Canada donc j’ai pris soin de vous donner le plus d’infos à jour possibles et des liens utiles pour mener à bien vos démarches et compléter vos recherches.

Partir de France pour vivre au Canada

Avant de se lancer dans les papiers et de partir de France pour vivre au Canada, il vaut mieux définir concrêtement son projet de départ. En effet, nous sommes nombreux chaque année à vouloir aller au Canada. Certains y vont pour faire un long road trip, d’autres pour tenter leur chance sur le marché canadien, ou encore d’autres pour s’installer durablement avec toute leur famille. En fonction de votre projet, il existe différents visas et différentes démarches à entamer. 

Il est important de se parer à toutes les éventualités. Dans le cas où vous souhaitez uniquement découvrir le pays sans travailler de façon permanente, je vous conseille le visa touristique (maximum 6 mois). Car maintenant pour rester au Canada après un PVT, il vous faudra travailler dès votre arrivée au Canada pour accumuler assez d’heures au bout de deux ans pour pouvoir faire les démarches de permis de travail. 

Au contraire, vous y allez pour vous y installer et travailler mais vous voulez vous garder la liberté et la possibilité de ne pas travailler et faire un long road trip pour découvrir les grands espaces canadiens. Dans ce cas, je vous conseille vivement de faire une demande PVT ! J’en parle plus en détails ci-dessous.

Choisir le visa le plus adapté (PVT, Jeune Pro, VIE...)

En effet, en fonction de vos motivations, vous trouverez plusieurs visas vous permettant de travailler, de faire des études ou de découvrir le Canada, parmi eux : le PVT, le Jeune Pro, le VIE… Celui qui nous intéresse ici est le PVT (Permis Vacances Travail). Ce visa permet à toutes personnes entre 18 et 35 ans de travailler et de voyager dans tout le Canada pendant une durée de 1 à 2 ans.

Pour obtenir ce visa, voici les conditions :

  • Être âgé(e) entre 18 et 35 ans (30 ans pour les belges),
  • Avoir un passeport valide,
  • Avoir 2500 dollars canadiens en économie,
  • Ne jamais avoir obtenu un PVT Canada,
  • Avoir une assurance voyage.

En ce qui concerne le processus et les détails de la demande, je vous conseille de vous renseigner directement sur le site officiel du gouvernement du Canada et le site des pvtistes pour avoir toutes les informations mises à jour en temps réel.

Une fois, votre demande faite, place aux rondes d’invitation! En effet, il faut simplement s’armer de patience et attendre d’être tiré(e) au sort et recevoir le précieux sésame.

 

Choisir une assurance voyage

Comme vous l’avez vu ci-dessus, l’assurance voyage pour venir au Canada avec un PVT ou tout autre visa est obligatoire. Il y a plusieurs organismes qui proposent des assurances spécifiques pour les PVT. Nous avions choisi Chapka pour le bas prix mais aussi pour la possibilité de payer en plusieurs fois. Il existe également Globe PVT, My Travel Cover et bien d’autres. Très important de souscrire pour la durée exacte de votre PVT. Ce qui est important à regarder est la rapidité et la facilité des remboursements car au Canada les frais médicaux sont très élevés donc il se pourrait que vous ayez une grosse somme à débourser en attendant de vous faire rembourser.

Choisir la province/ville qui vous convient

Le Canada est immense et d’une province à une autre, votre expérience peut être totalement différente. Pour ceux qui souhaitent s’améliorer en anglais par exemple, je vous conseille vivement de choisir une ville anglophone car à Montréal vous ne pratiquerez pas suffisamment. 

Concernant les grandes villes canadiennes, vous avez le choix entre Montreal ou Québec au Québec, Toronto ou Ottawa en Ontario, Vancouver en Colombie Britannique, Calgary en Alberta ou encore Whitehorse au Yukon (…)

C’est difficile de faire un choix à distance et de se rendre compte de la qualité de vie ou des différences entre chaque ville. Beaucoup préfèrent partir en vacances quelques semaines au Canada pour découvrir différentes villes et faire le bon choix avant de venir avec un PVT pour de bon. D’autres choisissent une ville et changent de province au cours de leur PVT si celle-ci ne leur convient pas.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de vous renseigner auprès de personnes expatriées dans ces villes et leur poser vos questions, ou encore suivre des comptes Instagram ou des blogues d’expatriés qui partagent leur vie à l’étranger au quotidien.

Pour vous aider à faire un choix, vous pouvez déjà consulter ces superbes articles qui décrivent bien plusieurs villes au Canada :

Trouver un logement

Une fois que vous savez dans quelle ville vous installer, vous pouvez chercher un logement sur Kijiji ou Facebook Marketplace. Il y a beaucoup moins de paperasse à remplir ou à fournir pour avoir un logement. Ce qu’on va vous demander est surtout si vous travaillez et une enquête de crédit. En effet, dès votre arrivée au Canada, il vous faudra ouvrir un compte bancaire canadien pour avoir un historique de crédit. Lorsque vous arriverez, votre historique sera vide puisque vous viendrez d’arriver mais c’est important d’en avoir un. Il permet aux propriétaires et aux banques de voir si vous êtes un bon payeur ou un mauvais payeur (si vous remboursez vos dettes ou non). J’en parle plus précisément dans cet article PVT Canada #1 : Arrivée à Montréal, logement et emploi.

En fonction de la province dans laquelle vous serez, on pourra vous demander un caution ou le premier et le dernier loyer à l’avance.

Je vous conseille vivement de prendre d’abord un Airbnb et faire vos recherches sur place car les loyers ont beaucoup augmenté et l’état des lieux n’est pas obligatoire donc certains logements peuvent être dans un piteux état. De plus, ça sera beaucoup plus simple pour vous de choisir le quartier en prenant d’abord le temps de visiter la ville. Vous pouvez consulter ici mon article concernant les différents quartiers et arrondissements de Montréal.

Trouver un emploi

En ce qui concerne l’emploi, vous pouvez chercher à distance un emploi mais ce qui est très important c’est de bien connaître votre visa ou permis de travail car beaucoup d’entreprises ne veulent pas perdre de temps à faire des papiers et des démarches.

Tous mes conseils pour trouver un emploi à Montréal (mais peut s’appliquer à d’autres provinces) se trouve dans cet article : Conseils sur la recherche d’emploi à Montréal.

Il existe aussi l’organisme CITIM qui propose un programme gratuit incluant des ateliers pour mieux comprendre le marché québécois et qui permet de réseauter et de rencontrer d’autres personnes dans la même situation que vous.

Vous pouvez aussi choisir un programme encore plus complet avec Canada-Explorers. Ce sont deux français expatriés au Canada qui ont décidé d’aider les nouveaux arrivants à leur tour! Leur programme Conquête de l’érable doré vous permettra de :

  • trouver le permis de travail qui vous convient le mieux,
  • une consultation avec un avocat en immigration,
  • rédiger votre CV adapté au marché canadien,
  • des entrevues avec des spécialistes en assurance ou en emploi,
  • et bien plus encore!

S'occuper de la paperasse administrative

  • Avant de partir, voici ce qu’il vous reste à faire :
  • faire votre inscription consulaire,
  • faire une demande de permis international pour pouvoir conduire au Canada,
  • résilier vos abonnements inutiles,
  • faire un check avec votre médecin traitant pour vous assurer que tout va bien avant de partir,
  • renouveler vos ordonnances de pilules contraceptives ou autres médicaments si besoin,
  • partir de France pour vivre au Canada inclut forcément d’en informer certains organismes, donc il faudra déclarer votre départ :
    • aux Impôts, 
    • à la Sécurité Sociale (Attention vous n’aurez plus droit au remboursement des frais médicaux à votre retour en France. Il faudra refaire une demande de carte et réactiver votre compte)
    • et au chômage le cas échéant (Vous pouvez bénéficier de 35 jours de vacances si vous ne les avez pas déjà utilisés).  

Une fois à Montréal, les dernières démarches administratives sont : 

  • l’ouverture d’un compte en banque, 
  • conversion de l’argent en dollars canadiens,
  • création de son numéro d’assurance sociale (NAS) pour pouvoir travailler au Canada. 

Je détaille toutes ces démarches dans cet article : PVT Canada #1 : Arrivée à Montréal, logement et emploi.

Voici un résumé de ce qu’il faut savoir avant de partir en PVT au Canada. J’espère que cette liste non exhaustive de choses à penser vous aidera dans vos démarches et vous les facilitera. En bonus, je vous conseille cette check-list de pvtistes.net qui est très bien faite et permet de ne rien oublier. N’hésitez pas à me poser des questions via les commentaires ci-dessous et je vous répondrai avec grand plaisir. 

Pour suivre mes aventures au Canada, vous pouvez lire mes articles de la catégorie PVT Canada de mon blog ou me suivre sur mes réseaux sociaux.

Laisser un commentaire