Les choses qui manquent le plus aux français qui partent vivre au Canada

Lorsqu’on prend la décision de quitter son pays natal pour s’installer à l’étranger, il est naturel de ressentir un mélange d’excitation et d’appréhension. Les Français qui choisissent de partir vivre au Canada sont confrontés à de nouvelles expériences, des opportunités passionnantes, mais aussi des défis inattendus. Pauline de Soif de Voyages et moi avons décidé d’écrire chacune un nouvel article sur ce sujet commun. Vous trouverez donc dans cet article les éléments qui m’ont le plus manqués depuis mon arrivée au Canada. Chaque expérience est unique, c’est pour quoi je vous invite à lire également l’article de Pauline sur ce même sujet.

 

La famille et les amis

Rien ne remplace le lien fort qui unit une personne à sa famille et à ses amis proches. Être loin d’eux peut être l’un des aspects les plus difficiles de l’expatriation. Manquer les événements importants comme par exemple des naissances, des anniversaires… est difficile également car on souhaite être là pour les gens qu’on aime et on aimerait tous les retrouver pour fêter l’occasion spéciale. La peur d’être oublié.e et celle de voir certaines relations changer par la distance sont des sentiments très forts et qui peuvent être durs à affronter. 

 

La gastronomie française

La France est mondialement connue pour sa cuisine délicieuse et raffinée. Les croissants, le fromage, le vin, et bien sûr, les pâtisseries sont des éléments de la culture française qui peuvent être difficiles à trouver à l’étranger. Même si le Canada propose une variété de produits internationaux et aussi pas mal de produits français, certaines marques d’aliments qui ont marqué mon enfance me manquent beaucoup.

 

Le sentiment d’appartenance au pays dans lequel on réside

Même si le Canada est un pays accueillant, il peut être difficile pour les Français de développer un sentiment d’appartenance immédiat à leur nouvelle patrie. Cela peut prendre du temps pour s’acclimater à une culture et à un environnement différents. C’est un sentiment que je n’arrive pas vraiment à expliquer mais la France, c’est chez moi. Lors de certains événements importants ou certaines dates emblématiques françaises, c’est comme si un sentiment de patriotisme prenait le dessus et que l’envie de rentrer en France était d’un coup plus importante !

 

La proximité avec la mer (Sud-Ouest)

Ayant grandi dans le sud-ouest de la France, la proximité de la mer et ses plaisirs, comme les plages, les sports nautiques et les fruits de mer frais, me manquent énormément surtout quand vient l’été. On ne va pas se mentir les plages à Montréal et à proximité, c’est pas du tout la même chose que les plages françaises !

 

La proximité avec l’Europe et la possibilité de voyager économiquement

L’Europe est un véritable carrefour culturel, et la possibilité de voyager facilement entre les pays est un avantage majeur pour les Français. Au Canada, les distances sont beaucoup plus grandes, ce qui peut rendre les voyages en Europe plus coûteux et moins fréquents. Voyager en Italie ou à Londres pour moins de 50 euros est un véritable luxe !

 

La tolérance envers les chiens dans les lieux publics en général

En France, les chiens sont souvent les bienvenus ou au moins tolérés dans de nombreux lieux publics, y compris les restaurants et les cafés. Au Canada, les règles en matière d’acceptation des chiens peuvent être plus strictes, ce qui peut être déconcertant pour les amoureux des animaux. Beaucoup de plages, de parcs et autres lieux publics sont interdits aux chiens au Québec.

 

La durée des vacances

Les Français sont habitués à profiter de longues vacances annuelles. On est loin des 5 semaines de vacances par an. En moyenne, au Canada, les expatriés ont souvent 2 semaines de vacances par an lors des premières années. Cela dit de plus en plus d’entreprises proposent 3 semaines et des congés mobiles. 

 

En conclusion, bien que le Canada offre de nombreuses opportunités et une qualité de vie élevée, je pense qu’il est tout à fait normal que certains français comme moi, ressentent parfois le manque de certains aspects de leur pays d’origine. L’important est de profiter des avantages incroyables qu’offrent la vie au Canada et à Montréal en particulier.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à lire l’article de Pauline sur ce même sujet !

Suivez mon aventure au Canada et mes conseils directement ici.

Laisser un commentaire