Amérique du Nord,  Montréal,  PVT,  PVT canada

Choisir son quartier à Montréal

Difficile de choisir le quartier de Montréal où s’installer quand on vient d’arriver dans la ville ! Mon copain et moi n’avons pas vraiment eu le choix. A l’époque, les locations d’appartements partaient comme des petits pains. Nous avons prit le premier appartement où le propriétaire nous a accepté sans demander un contrat de travail ou d’autres papiers. C’est comme ça qu’on a atterri sur le Plateau. Depuis nous avons déménagé à quelques rues toujours dans le même secteur mais pour un logement plus spacieux.

L’objectif de cet article est de vous aider à vous dresser un portrait rapide des différents secteurs de Montréal. Montréal est composée de 19 arrondissements. L’île est très grande ! Chaque arrondissement comporte plusieurs quartiers. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des différents secteurs de Montréal.

Choisir son quartier à Montréal : Les secteurs plutôt riches

Ville-Marie

L’arrondissement Ville-Marie compte une dizaine de quartiers différents : le Centre-Ville, le Vieux-Montréal, le Quartier Latin, le Village etc. Voici quelques-uns de ces quartiers :

Le Centre-ville

Les logements sont variés mais on y trouve majoritairement de grandes tours d’habitation que l’on appelle des condos. Ces types d’habitation offrent souvent des appartements en bon état avec un accès à une salle de gym et assez souvent à une piscine. Le quartier du centre-ville est un quartier dynamique, il s’agit du quartier des affaires. Ce quartier a souffert du COVID puisque la majorité des travailleurs de bureau avaient tous désertés cette dernière année pour télétravailler. On s’y déplace facilement en métro, à pied ou en BIXI. Cependant se garer en voiture peut être challengeant.

L’avantage de vivre dans le centre-ville est la proximité avec les petits commerces, les restaurants, les bars et les centres commerciaux. La plupart des habitations dans le centre-ville sont en bon état voire neuves donc les logements sont bien isolés. C’est plutôt pratique parce qu’il y a sans arrêt des travaux dans ce coin-là ! Habitations neuves riment avec loyers dispendieux malheureusement. Cependant les points noirs de ce secteur sont le nombre élevé d’itinérants, la circulation de drogues dures, le manque d’espaces verts ainsi que le sentiment de sécurité qui n’est pas au plus haut.

Le Vieux-Montréal

Le Vieux-Montréal est le secteur le pus touristique de Montréal, ce qui implique des loyers très élevés mais une architecture historique, des magnifiques ruelles, des restaurants et bars branchés et des activités saisonnières qui animent le secteur. Cependant les inconvénients sont le manque de stationnement, de grandes épiceries pour faire les courses mais aussi la difficulté à marcher sur les rues en pavé glissantes en hiver (Faut investir dans les crampons!).

Le Quartier Latin

Le Quartier Latin est situé près de l’UQAM. On peut y trouver de nombreux restaurants et bars branchés notamment sur la rue St-Denis, mais aussi des boites de nuit, cinéma et salles de spectacle. C’est un quartier très dynamique où on n’a pas le temps de s’ennuyer. Ce secteur est bien desservi, on peut y accéder facilement du métro. Mais qui dit boites de nuit dit souvent secteur pas très bien fréquenté. Malheureusement ce quartier ne déroge pas à la règle !

Le Village

Le quartier du Village est le quartier gai de Montréal. Les logements sont plutôt abordables. Ce quartier est situé à proximité du centre-ville à pied. Il est assez central puisqu’il est entouré du quartier du Plateau, du quartier des spectacles etc, ce qui le rend très facile d’accès en métro. Ce qu’on aime dans ce quartier en général c’est l’ouverture d’esprit et sa diversité. On s’y sent bien et s’assume pleinement ! Mais il est rare de ne pas se faire demander du cash par des itinérants ou des drogués quand on se balade…

Outremont

Cet arrondissement est situé au Nord de Mont Royal. Il est extrêmement paisible et chic. C’est un secteur pavillonnaire familial qui abrite beaucoup de parcs, de belles rues ombragées, de belles villas et des maisons patrimoniales. Cependant c’est aussi l’une des zones les plus chères de Montréal et il manque des commerces à proximité. Aux alentours des parcs Saint-Viateur, Outremont, Beaubien, Pratt ou Joyce, les tarifs des logements flambent. Ce coin plutôt bourgeois attire beaucoup de français et il possède quelques unes des meilleures écoles privées et publiques de la région.

Westmont

L’arrondissement Westmont attire plutôt les anglophones. Il se situe plutôt proche du centre-ville, de l’autre côté du Mont Royal et est très agréable à vivre. C’est également un secteur qui abrite de très belles maisons avec des beaux jardins au style British, voire des petits châteaux. C’est un équivalent d’Outremont mais en version anglophone et encore plus luxueux. Les établissements scolaires sont également très réputés mais il n’y a que des écoles anglophones.

Choisir son quartier à Montréal : Les secteurs résidentiels

Le Plateau-Mont-Royal

Mieux connu sous le nom de La petite France, comme son nom l’indique est le repère des français, notamment de beaoucoup de pvtistes (Coucou !). Ce coin est un véritable village dans la ville. De nombreux petits commerces, restaurants et bars animent les quartiers du Plateau sans pour autant empiéter sur le calme des ruelles résidentielles bordées d’arbres et de belles maisons avec les fameux escaliers extérieurs en fer forgé. Ce qui en fait une place très agréable à vivre. Mais les inconvénients de ce quartier sont ces loyers assez élevés et la difficulté pour trouver une place de parking. En effet, c’est plutôt facile et agréable d’y accéder en vélo ou à pied, mais en voiture cela peut être très challengeant notamment l’été lorsque l’avenue montroyal est piétonne mais aussi l’hiver lorsque les déneigeuses passent dans les rues.

Rosemont-La Petite Patrie

L’arrondissement Rosemont-La Petite Patrie regroupe de très beaux quartiers avec de nombreux bars et restaurants. C’est un peu comme un plateau bis mais avec un peu moins de français. Les quartiers sont assez familiaux, résidentiels, calmes et possèdent de nombreux parcs. Sa population est assez âgée, en effet c’est le 3ème arrondissement qui regroupe le plus de personnes âgées. Les prix des loyers sont en perpétuelle hausse. La partie sud de l’arrondissement (Petite-Patrie) s’embourgeoise de plus en plus et est un des quartiers les plus attrayants de Montréal.

Ahuntsic-Cartierville

Les quartiers d’Ahuntsic-Cartierville sont plutôt loins du centre-ville. Cependant la proximité avec le parc Gouin, la rivière des prairies et le parc de la Visitation, en fait un arrondissement calme où il fait bon vivre. La rue Fleury est pas mal animée. L’offre immobilière y est variée et abondante, il y a de très belles maisons patrimoniales. Contrairement au Plateau, il n’y a pas de problème pour stationner. Pour les familles, cet arrondissement est parfait puisqu’il y a beaucoup d’écoles primaires et secondaires.

Ouest de l’ile

L’Ouest de l’île est la partie anglophone de Montréal. Cet arrondissement est assez excentré, il se situe à 1h en transport du centre-ville mais est agréable à vivre grâce à ses grands parcs naturels et grâce à l’accès à l’eau de la rivière des prairies et des rives du fleuve Saint-Laurent. On peut y trouver des maisons individuelles ou des petits immeubles en majorité mais peu en location.

Choisir son quartier à Montréal : Les secteurs plus abordables

Sud-Ouest et Verdun

Cet arrondissement autrefois défavorisé, est en pleine mutation. En effet le quartier Griffintown par exemple s’est transformé en ensemble immobilier luxueux. La proximité avec le centre-ville, le canal Lachine, Atwater et la plage de Verdun en fait un secteur chic et agréable à vivre. Les loyers sont en général abordables mais cela dépend des quartiers. Vers Verdun, on peut y trouver des maisons victoriennes. À proximité du centre-ville, les prix sont plus élevés.

Côte-des-neiges Notre-dame-de-grâce

Secteur notre-dame-de-grace

Ce secteur est plutôt anglophone et le cadre de vie y est agréable. Il y a de belles maisons avec des jardins à l’anglaise, des avenues animées mais vers le sud de la voie ferrée, les zones sont considérées comme des zones difficiles.

Secteur cote-des-neiges

Ce secteur se situe à l’ouest du Mont Royal. C’est un secteur cosmopolite et aussi populaire. Il y a beaucoup d’étudiants notamment à proximité de l’université de Montréal. Les loyers sont plutôt abordables donc il y a une très forte demande de location.

Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Aux alentours du stade olympique et du parc Maisonneuve, on peut y trouver de belles constructions et de jolies ruelles. Cependant d’une rue à l’autre, le paysage peut radicalement changer et devenir plus glauque. Les loyers y sont plutôt abordables. Ce secteur souffre beaucoup de la prostitution, de vol et de la drogue, cependant il subit depuis quelques années une gentrification. Un peu comme le Plateau, c’est un vrai petit village avec un esprit communautaire.

Villeray-Saint Michel-Parc Extension

L’avantage de ce secteur est la proximité avec le Parc Jarry et le Marché Jean Talon. En effet, rien de mieux que de faire ses courses au marché ! Les prix des logements sont abordables, les appartements sont plutôt spacieux et on peut y trouver de plus en plus de condos. De plus, la richesse de cette zone est son multiculturalisme.

J’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair au sujet des différents arrondissements et quartiers de Montréal. Je me suis servie des réponses de mes abonnés à mon sondage sur Instagram et d’infos que j’ai pu recueillir sur certains sites web et guides de Montréal.

Alors quel secteur de Montréal vous attire le plus ?

 

Découvrez sans plus attendre mes folles découvertes du mois de Juillet (bonnes adresses, bons plans et bien plus encore)!

Pour être informé(e) de la publication de mes prochains articles, abonnez-vous à ma newsletter !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :